Nos conseils pour l’entretien du bois

Eltl0nyykmamuumluqma

Le bois est un élément qui occupe bien les espaces de notre maison ou de notre espace de travail. Il est devenu un allié incontournable pour nos constructions, nos meubles et nos décorations. Toutefois, exposé aux intempéries, le bois subit des dégradations permanentes. Il nécessite donc un entretien efficace et durable.

Les facteurs de dégradation du bois

Il est essentiel de connaître les causes de dégradation du bois avant de s’intéresser aux différentes méthodes d’entretien. Plusieurs éléments ou évènements favorisent la détérioration de l’état du bois. En effet, une fois sorti d’une usine de découpage et parfois bien avant même, le bois est exposé à de nombreux facteurs qui affectent sa qualité. 

Le premier facteur dégradant du bois correspond aux conditions climatiques. En effet, exposé aux vents, à la pluie, à l’humidité, à la neige et au soleil, le bois se dégrade assez rapidement. Tous ces éléments participent à la création des fissures et des gonflements du bois. De ce fait, la chaleur assèche et fissure le bois et par contre, la fraicheur l’hydrate et l’enfle le bois. Vous allez découvrir comment utiliser une huile de bois pour prévenir cela.     

Ensuite, nous avons les insectes et les champignons xylophages. Ces consommateurs de matière compacte et ligneuse commencent par perforer le bois et se mettent à le consommer de l’intérieur. Ils finissent également par y organiser leur vie (nutrition, reproduction, organisation). Leur prolifération entraîne une dégradation rapide du bois. C’est pourquoi il est important de vite stopper leurs actions.

Nos méthodes d’entretien du bois

L’entretien de ses fenêtres en bois, de son bardage, de ses meubles ou de tout autre élément en bois permet de les embellir, de les protéger et de stabiliser leur état pour une longue durée. 

Comment nettoyer votre surface en bois et quand le faire ?

Pour vos surfaces en bois brut ou naturel comme la terrasse ou l’escalier en bois, un nettoyage à l’eau savonneuse et au balai à brosse suffira pour le débarrasser de ses impuretés (salissures, poussières). Au cas où cette surface présenterait des moisissures, utilisez un produit anti-moisissure avant de rincer. Cela va permettre de les éliminer.

Quant aux surfaces vernies, n’utilisez surtout pas les produits agressifs comme l’eau de javel et certaines lessives acides. Faites usage d’un savon pour vaisselle, d’une eau tiède et d’une matière douce pour nettoyer avec. Vous pouvez choisir l’astuce naturelle en penchant pour une solution de thé ou un mélange d’huile de lin et de térébenthine.

En ce qui concerne le bois peint, une solution basique est indiquée. Vous pouvez donc utiliser de l’eau chaude savonneuse ou une solution de cristaux de soude ou d’ammoniac. Pour le bois ciré, essuyez simplement avec un objet non altérant. 

Privilégier l’huile de bois naturelle pour l’entretien de votre bois

Il existe une pléthore de produits permettant d’aider dans l’entretien du bois. Les plus connus sont bien évidemment le vernis, l’huile de bois et la lasure. Mais au vu des avantages et des inconvénients de chacun de ces produits, l’huile de bois semble être mieux indiquée pour la protection du bois. 

Le vernis protège le bois contre l’infiltration des insectes et de l’eau, mais sa péremption nécessite un ponçage intégral de la surface. La lasure est une sorte de vernis qui offre une durée d’action plus longue. Cependant, elle laisse des petits trous par lesquels l’eau peut s’infiltrer et faire noircir le bois. 

Par contre, l’huile de bois protectrice imprègne le bois en profondeur. Elle laisse le bois dans son aspect naturel. En fonction des facteurs, il a une bonne durée d’action. L’huile de bois.

À quelle fréquence nettoyer ?

La fréquence de nettoyage dépend de plusieurs facteurs tels que l’essence du poids, les conditions climatiques de la localité, l’exposition du bois aux intempéries. Toutefois pour un bois bien exposer à l’extérieur un nettoyage en profondeur d’au moins une fois par an est suffisant.

Conclusion

Pour terminer, si votre bois verni a pris de l’âge et que vous vouliez lui redonner de l’éclat en renouvelant sa couche, veilliez d’abord à enlever la précédente couche soit : en utilisant un produit décapant, soit en rabotant ou soit en ponçant au papier verre. Pensez également toujours laisser sécher le bois au soleil à l’abri de la poussière après entretien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

52 + = 54