Les grillages à mouton : les bonnes pratiques pour les installer

Élever des moutons sur un espace ouvert peut sembler simple, mais ce scénario présente un danger imminent. Les moutons sont généralement calmes et apprivoisés par rapport à d’autres carnivores plus forts et plus agiles qui peuvent les attaquer. Et lorsque les moutons paissent dans une zone sans limites, ils deviennent impuissants face à ces prédateurs. Certains de ces prédateurs peuvent être des carnivores effrayants comme les loups, les pythons et les coyotes. C’est pourquoi, pour protéger les moutons les propriétaires doivent envisager les grillages à mouton.

Les différents types de grillages à mouton

Les grillages à mouton ont un double objectif : garder les moutons à l’intérieur la clôture du périmètre, et assurer la protection contre les prédateurs. Les grillages à mouton les plus courants sont les grillages en fil de fer tissé et les grillages en fil de fer barbelé.

  • Grillages à mouton en fil de fer tissé : Les grillages à mouton en fil de fer tissé sont un choix courant pour l’élevage de moutons. Ce type de grillage consiste en des lignes horizontales de fil lisse maintenues à distance par des fils verticaux. Un grillage en fil de fer tissé d’un mètre de haut avec un ou deux fils barbelés ou électriques le long du haut de la clôture constitue une clôture périphérique idéale pour les moutons.
  • Grillages à mouton en fil de fer barbelé : Les grillages à mouton en fil de fer barbelé ont des ouvertures plus petites que les grillages en fil de fer tissé et sont disponibles en deux types de mailles : en losange et en maille carrée. La maille losange est composée de deux fils torsadés ensemble en forme de losange avec des ouvertures de 2 cm à 4 cm, tandis que la maille à nœuds carrés est composée de lignes horizontales simples avec des fils espacés.

Envisagez les grillages à mouton de meilleure qualité pour une clôture durable et solide. Une clôture en fil de fer bien construite sera très utile à un éleveur de moutons durant de nombreuses années.

Considérations importantes sur les grillages à mouton

Bien que les moutons ne défient pas les clôtures avec la force qu’une vache ou un cheval peut exercer, il est important de se rappeler que les grillages à moutons doivent protéger les moutons des prédateurs. Les clôtures doivent avoir une hauteur minimale de 1m 40 pour décourager l’escalade, bien que la hauteur exacte de la clôture dont vous aurez besoin dépende de la taille des moutons que vous abritez. N’oubliez pas non plus que si vous élevez des moutons à cornes, la conception de la clôture doit empêcher les moutons de passer leur tête à travers la clôture et de se coincer.

Les moutons à cornes et les grillages en fil de fer ne se mélangent pas. Inévitablement, le mouton passe sa tête à travers le grillage pour atteindre un morceau savoureux de l’autre côté, et lorsqu’il recule, ses cornes l’empêchent de sortir sa tête.

Lorsqu’il s’agit de grillages pour mouton en fil de fer tissé, les bergers doivent choisir un matériau dont l’espacement des largeurs est inférieur à 10 cm afin que le mouton ne puisse pas passer sa tête à travers la clôture et se coincer. Lorsque vous choisissez un type de grillages à mouton, n’oubliez pas qu’ils ne sont pas tous pareils. Le coût d’un grillage en fil de fer peut être prohibitif si vous prévoyez de clôturer beaucoup d’hectares. C’est un peu plus cher qu’un grillage standard.

Comment installer les grillages à mouton ?

Pour installer les grillages à mouton, vous allez avoir besoin d’un rouleau de grillage à mouton et de piquets de clôture. Les piquets de clôture peuvent être constitués de divers matériaux, dont le cèdre, l’acier ou le bois. Les matériaux de toutes sortes présentent des avantages et des inconvénients,

Pour commencer, plantez vos piquets dans le sol, en laissant un espace considérable entre les piquets. Veillez à enfoncer ces piquets aussi profondément qu’ils peuvent l’être. Plus les piquets sont profonds, plus la clôture de votre enclos sera solide.

Après avoir planté vos piquets, vous devez agrafer le début de votre rouleau de grillage à mouton sur le poteau de départ en vous servant de crampillon, ainsi que d’une agrafeuse manuelle. Déroulez votre grillage à mouton au fur et à mesure que vous agrafez la clôture aux piquets. Vous devez répéter l’opération en allant jusqu’à votre piquet de fin de clôture.

Conclusion

Les grillages à mouton assurent un excellent confinement des moutons tout en empêchant les prédateurs de pénétrer dans les pâturages.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 1 =