Comment réussir une extension de maison

Comment réussir une extension de maison

Pour augmenter l’espace habitable d’une maison, on entreprend généralement des travaux dits d’extension. Ils consistent souvent à installer une véranda, aménager un espace non habitable comme les combles, le garage ou la cave ou à construire une dépendance. Ces travaux peuvent s’avérer exigeants et complexes. Dès lors, il convient de suivre une certaine démarche pour faire de l’extension de maison une réussite. C’est ce procédé que nous vous montrerons dans le présent guide.

Respecter la réglementation en vigueur

Dans presque tous les cas, l’extension de maison implique de grands travaux. Ceux-ci doivent se faire conformément aux exigences contenues dans le Plan Local d’Urbanisation (PLU). C’est pourquoi la première étape pour réussir une extension de maison consiste à consulter ce dernier. Cela permettra entre autres d’obtenir plus d’infos sur les extensions de salon. Ensuite, la seconde étape sera l’obtention d’un permis de construire notamment si le projet d’extension concerne une certaine superficie. Celui sera délivré après avoir fait une déclaration préalable de travaux. Ce n’est qu’après ces étapes qu’on pourra faire appel à un professionnel pour réaliser l’extension de maison.

Tenir compte de ses besoins

Pour réussir une extension de maison, il faudra tenir compte de ses besoins. Cela revient à présenter tous les détails du projet au professionnel choisi. Avec ce dernier, on va concevoir une extension sur mesure et répondant aux attentes. De ce fait, l’extension doit être en harmonie avec le budget dont on dispose. Une fois le projet financé, l’artisan aidé par les outils de bricolage dont il dispose procédera à l’exécution des travaux. La dernière étape consistera à surveiller leur déroulement. On veillera entre autres à ce que lesdits travaux soient faits conformément à la réglementation thermique (RT 2012). Enfin, à l’issue du chantier, on ne manquera pas de faire une déclaration d’achèvement de travaux auprès de l’autorité ou de l’administration compétente. Il faudra également aviser les services fiscaux de la création d’une nouvelle surface habitable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + = 8